Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 juin 2022 - Saint Louis de Gonzague
Date : mardi 11 juillet 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

La liberté

Saint Matthieu 9, 32-38

On présenta à Jésus un possédé qui était muet. Lorsque le démon eut été expulsé, le muet se mit à parler. La foule fut dans l’admiration, et elle disait : « Jamais rien de pareil ne s’est vu en Israël ! » Mais les pharisiens disaient : « C’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. » Jésus parcourait toutes les villes et tous les villages, enseignant dans leurs synagogues, proclamant la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité. Voyant les foules, il eut pitié d’elles parce qu’elles étaient fatiguées et abattues comme des brebis sans berger. Il dit alors à ses disciples : « La moisson est abondante, et les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. »

Prière d’introduction Seigneur, tu es venu pour apporter la liberté au monde. Je crois en ta puissance, Seigneur. Aujourd’hui je veux redécouvrir cette puissance. J’ai confiance en la puissance de ta miséricorde pour les âmes. Aide-moi à exercer la même miséricorde envers mes proches.

Demande Seigneur, aide-moi à être un instrument de ta miséricorde.

Points de réflexion

1. Il expulse les démons. Le diable existe. Il travaille dans les âmes pour les éloigner de Dieu. Il déteste la relation privilégiée dont jouit l’homme avec Dieu. Mais Jésus est plus puissant encore que le diable. La grâce est plus puissante. Le Christ est venu pour libérer l’homme de la puissance du diable : il a apporté aux opprimés la libération. Quand nous écoutons le Christ, quand nous prions et nous recevons les sacrements, quand nous faisons sa volonté, le diable se sauve. Renouvelons aujourd’hui notre confiance en la puissance du Christ.

2. Proclamer la Bonne Nouvelle. Quelle est cette Bonne Nouvelle ? Jésus nous dit que la bonne nouvelle est la proximité de Dieu. Le Royaume de Dieu est proche. Il marche à nos côtés. Il nous aime intimement. Il nous appelle à régner avec lui : régner sur nos passions, régner sur le mal, mettre notre force au service des autres comme il l’a fait lui. Déjà il œuvre en nos vies et un jour où il essuiera toute larme de nos yeux. Nous voyons déjà en Jésus l’éclosion du royaume. Cette bonne nouvelle est source de joie indicible pour tous les hommes de tous les temps.

3. Qui aidera ? Nous sommes comme des brebis sans berger. Jésus- Christ est venu pour être le berger, mais il ne veut pas le faire seul. Il veut notre collaboration. Il veut que nous l’aidions à emmener ses moutons à son royaume. L’alternative est dramatique : des âmes perdues pour toujours. Ai-je un coeur ? Est-ce que je crois que le Christ peut travailler à travers moi ? Aujourd’hui je dois prendre au sérieux l’invitation de proclamer la Bonne Nouvelle si je veux montrer ma gratitude pour l’amour de Dieu envers moi. Prions qu’il envoie de nombreux bergers guider son troupeau.

Dialogue avec le Christ Seigneur, merci pour la liberté que tu m’as accordée dans ton royaume. Merci des nombreuses fois que ta grâce a été vainqueur dans ma vie. Je veux être un meilleur instrument de ta grâce. Je veux aider à annoncer ta Bonne Nouvelle. Je désire de tout mon cœur d’être plus courageux et plus joyeux en aidant l’Eglise à propager la Nouvelle Evangélisation.

Résolution Aujourd’hui je lirai un court message du pape et j’en ferai le commentaire avec des amis ou en famille.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales