Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 décembre 2021 - Sainte Barbe
Date : dimanche 18 mai 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Afin de porter beaucoup de fruit

Saint Jean 15, 1-8

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit. Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.
Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche ; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent.Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.
Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. »

Réflexion

1. « Sans moi vous ne pouvez rien faire. » Dans ce récit, Jésus compare notre attachement à sa personne aux sarments d’une vigne. Que signifie vivre uni à la vigne ? Nous rencontrons souvent des difficultés pour combiner notre travail et notre vie de prière. Comment prendre du temps pour prier et accomplir aussi les mille tâches quotidiennes ? Même pour ce qui concerne notre travail pour l’Eglise, pris par mille activités, nous oublions d’en parler avec Dieu. Le rythme de la société actuelle, les horaires serrés, les agendas débordants nous paraissent des obstacles insurmontables à la prière.

2. « Demeurez en moi. » Plus qu’un temps spécifique prolongé dédié à la prière, être uni à la vigne signifie avoir une certaine attitude devant Dieu. C’est une attitude de recherche : chercher Jésus Christ, non pas à travers quelques idées pieuses, mais chercher à Le rencontrer, comme nous recherchons à rencontrer une personne, un ami. Cela signifie chercher avec simplicité à conformer notre vie à la volonté de Dieu, à être cohérent avec les principes de la foi, à vivre partout la charité chrétienne : à la maison, au travail, avec nos amis, pendant une réunion ou dans l’autobus. Tous ces moments sont des occasions pour faire la volonté de Dieu. Celui qui est animé de ce désir sent jaillir de son cœur et de manière presque spontanée un dialogue bref avec Jésus, une demande, ou un simple merci. Ceci est vrai même si au début, il y faut un effort volontaire.

Prière

Jésus, fait que je sois toujours fidèle à Ta loi et ne permets jamais que je sois séparé de Toi. Illumine-moi pour que je vive cette attitude de prière dans ma vie. Aide-moi à Te donner le temps dans ma journée et surtout la place que Tu mérites dans mon cœur.

Résolution

Etre fidèle à mes rendez-vous avec Dieu : prière quotidienne, les sacrements, etc. Chercher à surmonter la routine pour que ces moments soient une véritable rencontre avec Dieu.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales