Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 18 juillet 2019 - Saint Frederic
Date : vendredi 27 juin 2003 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Fête du Sacré Coeur

Saint Jean 19, 31-37

Jésus venait de mourir. Comme c’était le vendredi, il ne fallait pas laisser des corps en croix durant le sabbat (d’autant plus que ce sabbat était le grand jour de la Pâque). Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu’on enlève les corps après leur avoir brisé les jambes. Des soldats allèrent donc briser les jambes du premier, puis du deuxième des condamnés que l’on avait crucifiés avec Jésus. Quand ils arrivèrent à celui-ci, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau. Celui qui a vu rend témoignage, afin que vous croyiez vous aussi. (Son témoignage est véridique et le Seigneur sait qu’il dit vrai.) Tout cela est arrivé afin que cette parole de l’Écriture s’accomplisse : Aucun de ses os ne sera brisé. Et un autre passage dit encore : Ils lèveront les yeux vers celui qu’ils ont transpercé.

Réflexion

1. Ils lèveront les yeux vers Celui qu’ils ont transpercé. Aujourd’hui l’Eglise nous propose la fête du Sacré Cœur. La liturgie du jour rapporte comment un homme transperce le cœur de Jésus avec sa lance. Ce cœur est transpercé quotidiennement par les péchés de tant d’hommes ignorant son amour et le méprisant par une vie de péché. Jésus ne réagit pas, ne nous fait pas violence ; il n’impose ni son pouvoir ni son autorité. Du haut du ciel, il regarde les hommes avec compassion et il cherche à les consoler.

2. Ce cœur qui a tant aimé le monde. Aujourd’hui aussi Jésus murmure dans le cœur de chaque chrétien : « et toi, m’aimes-tu ? ». Comment montrer notre amour pour Jésus en ce jour où nous fêtons son amour infini pour nous ? A chacun de trouver sa manière : une attention, un geste, un moment dédié spécialement à Jésus-Christ. Jésus se satisfait du peu que nous lui donnons : un instant de compagnie lui suffit, un petit acte de charité, une visite à un malade ou à un prisonnier, une attention envers notre conjoint, nos enfants ou nos parents, faire la paix avec telle personne à qui nous n’avons pas adressé la parole depuis des mois…Le Cœur du Christ est si bon que nos petites actions suffisent pour que Jésus se sente aimé et que son coeur batte pour nous avec une prédilection toute spéciale.

Prière

Jésus, je t’aime et je te demande pardon pour tous les hommes qui t’ont offensé.

Résolution

Je ferai pour le Christ une des actions suggérées dans la méditation d’aujourd’hui.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales